Switch - Nintendo passe à l’offensive

Par Djianne / 14 janvier 2017

Vendredi 13 janvier 2017 - 5h00 (oui du matin) - Nintendo tient une conférence pour la présentation complète et officielle de sa nouvelle console de salon : la Switch.

Très attendue après l’échec de la WiiU, la Switch, annoncée depuis déjà plusieurs mois sous le nom de code "NX" fait son entrée dans l’arène et avec elle la nouvelle politique économique, plutôt agressive, du géant nippon du jeu vidéo.

Récapitulatif technique et généraliste

  • Date de sortie : 3 Mars 2017.
  • Prix de lancement : 279 livres sterling / 29,980 yens / 299 dollars / 329,99 euros sur Micromania et Amazon.
  • Support de jeu : cartouches / dématérialisé.
  • Ecran : 6,2 pouces (15,7 centimètres), tactile.
  • Résolution : 720p pour l’affichage sur l’écran de la Switch, 1080p pour l’affichage sur télévision.
  • Espace de stockage : 32 Go, possibilité d’ajouter des cartes MicroSDXC ou MicroSDHC.
  • Autonomie : 2,5 à 6,5 heures.
  • Ports : 2 USB 2.0 à l’avant, un port USB à l’arrière, une sortie HDMI ainsi que le port alimentation en USB-C.
  • Matériel fournis avec la console : un câble HDMI, un câble secteur, la station d’accueil pour la console, une paire de Joy-Con et ses des dragonnes, un support pour les Joy-Con.
  • Fonction Share : présence d’un bouton de partage de captures d’écran et plus tard de séquences vidéos, sur les Joy-Con.
  • Contrôle parental via une application smartphone. Cette fonctionnalité totalement à l’image de la firme a été agrémentée d’une vidéo de présentation très complète et franchement réussie (voir ci-dessous).

Vous noterez que la console n’a pas de port ethernet et sera donc connectable par défaut à internet via le wifi. Pour ceux qui ne bénéficient par d’une connexion wifi stable ou correcte il faudra investir dans un câble USB ethernet.

Accessoires prévus à part pour la console

  • La manette Pro : 79,99 euros.
  • Une paire de Joy-Con : 89,99 euros.
  • Un Joy-Con (gauche OU droit) : 54,99 euros.
  • Le support pour Joy-Con : 29,99 euros.
  • Paire de volants pour Joy-Con : 14,99 euros.
  • Dragonne pour Joy-Con : 5,99 euros

Oui, les tarifs piquent.

Le service payant en ligne

Comme ses petits camarades Nintendo a décidé d’instaurer un service payant de jeux en ligne à compter de cet été. Celui-ci sera toutefois implémenté définitivement en automne prochain, ledit service restant gratuit d’ici là, un peu comme une bêta.
Le coût de ce service est encore inconnu.

Fonctionnalités offertes par l’offre payante :

  • Inviter ses amis à jouer en ligne ou mettre en place des rendez-vous de jeu via les salons en ligne.
  • Chatter avec ses amis en ligne pour les jeux compatibles
  • Télécharger gratuitement un jeu NES ou Super Nintendo, auquel on aura greffé du jeu en ligne en bonus
  • Offres exclusives (dont le contenu ou le type reste inconnu à ce jour)

Rien de bien excitant donc, on reste à première vue dans du très classique pour ceux qui connaissent déjà les offres du PlayStation Plus ou du Xbox Live Gold.

Il y a tout de même une petite subtilité :

En effet dans une interview pour Wired, Reggie Fils-Aime a confirmé que l’accès au jeu gratuit sera limité à un mois. Concrètement, une fois le mois écoulé, vous n’aurez de nouveau plus accès gratuitement au jeu gratuit que vous aviez choisi, abonnement ou pas. Contrairement aux offres Playstation et Xbox qui vous permettent entre autre de conserver le jeu indéfiniment tant que vous payiez votre abonnement.

Les jeux

Les jeux prévus pour la release :

  • The Legend of Zelda : Breath of the Wild - 3 Mars 2017
  • 1-2 Switch - 3 mars 2017
  • Just Dance 2017 - 3 mars 2017
  • Skylanders Imaginators - 3 mars 2017

Les jeux datés (ou presque) :

  • Has Been Heroes - mars 2017
  • Super Bomberman R - mars 2017
  • Snipperclips : les deux font la paire - mars 2017
  • FAST RMX - mars 2017
  • I Am Setsuna - mars 2017
  • Mario Kart 8 Deluxe - 28 avril 2017
  • NBA 2K18 - septembre 2017

Les jeux vaguement prévus :

  • Arms - printemps 2017
  • Rime - printemps 2017
  • LEGO City Undercover - printemps 2017
  • Disgaea 5 : Alliance of Vengeance - printemps 2017
  • Sonic Mania - printemps 2017
  • Puyo Puyo Tetris - printemps 2017
  • Splatoon 2 - été 2017
  • The Elder Scrolls V : Skyrim - automne 2017
  • Super Mario Odyssey - fin 2017
  • FIFA - 2017
  • Dragon Ball Xenoverse 2 - 2017
  • Steep - 2017
  • Minecraft : Switch Edition - 2017
  • Syberia 3 - 2017
  • Xenoblade Chronicles 2 - 2017
  • Ultra Street Fighter 2 : The Final Challengers - 2017

Les jeux annoncés non datés :

  • Fire Emblem Warriors
  • Minecraft : Story Mode - The Complete Adventure
  • Rayman Legends Definitive Edition
  • Shin Megami Tensei
  • Project Sonic 2017
  • Farming Simulator (Switch)
  • Dragon Quest XI
  • Project Octopath Traveler
  • Dragon Quest Heroes I-II
  • No More Heroes 3

Alors... je ne sais pas pour vous mais personnellement ça m’en touche une sans bouger l’autre.

Entre les dinosaures qu’on nous ressort du chapeau (Bomberman, Ultra Street Fighter 2 (O_o)....) et la pléthore de jeux déjà sortis depuis 1000 ans sur les autres supports (en mieux), j’avoue avoir eu du mal à réaliser que la sortie d’une console attendue depuis au moins 3 ans n’allait reposer que sur les épaules de Zelda (The Legend of Zelda : Breath of the Wild), le Mario - parce qu’il y a normalement toujours un Mario avec une nouvelle console Nintendo - n’étant prévu que pour la fin avril 2017 et Splatoon 2 n’étant même pas daté ! Une hérésie !

Le seul jeu annoncé qui m’a provoqué un frisson c’est le teaser de Shin Megami Tensei... du coup je me dis que j’ai le temps de frissonner et de voir venir...et que j’ai bien fait de ne pas me lever à 5h00 et d’envoyer mon cher et tendre au casse-pipe !
Ci-dessous la conférence complète en vidéo.

Conclusion et analyses de comptoir

La Switch c’est la WiiU telle qu’elle aurait dû sortir - ou presque - il y a 5 ans. C’est le mix entre console portable et console de salon que tout le monde avait alors pressenti, elle concrétise enfin le concept "Off TV" vendu par le constructeur japonais.

Manifestement Nintendo n’était alors pas prêt ou souhaitait profiter encore de la manne générée par la Wii. L’Histoire nous a prouvé que cette fois ils auraient mieux fait de ne pas attendre... et l’on sent comme une urgence, un rush pour cette release qui n’aura que très peu joué le mystère et le suspens depuis le premier trailer de présentation d’octobre dernier.

La preuve en est avec une absence cruelle de jeux vitrines ou d’appels, même si le Zelda et le Mario annoncés semblent prometteurs, ils ne séduiront que les habitués des licences Nintendo mais risques peu d’intéresser la nouvelle génération de joueurs plus attirés par des licences plus "matures" et qui envoient du poney - enfin sur le papier en tout cas.

Rien ici ne justifie un prix équivalent à la PS4 dernière génération, que ce soit en terme technique ou d’exclusivités.
Reste à espérer que Nintendo garde quelques as dans sa manche pour faire un peu saliver et attirer dans son giron les joueurs acquis aux consoles qui dominent déjà le marché, et ce, sans vampiriser sa propre line up de consoles portables.

Djianne

Rédactrice en chef de BrainRoster et présidente de BrainToaster. Particularités : grande maîtrise de la caféine en intraveineuse, -12 en diplomatie, pond environ 10 idées banco à la minute.

Vos réactions