Journal de l’eSport - L’aventure s’achève

Par Djianne / 10 janvier 2017

Si 2016 a été l’année de l’eSport en France, avec l’explosion de cette discipline aussi bien sur le net que dans les médias traditionnels, 2017 marque déjà la fin de l’aventure pour certains projets nés avec l’engouement suscité par un marché encore à conquérir.

C’est le cas pour le Journal de l’eSport, magazine papier édité par Omaké Book et dirigé par une équipe de passionnés et d’experts du sujet depuis début 2016.

En effet, les abonnés ont eu la bien triste surprise de découvrir un petit courrier sans équivoque avec le numéro 4 du journal, il sera le dernier.
Raison évoquée : financière, encore et toujours, manifestement le format n’a pas séduit les publicitaires ou les sponsors et les abonnements seuls ne suffisent pas à couvrir les frais d’impression, de publication et de diffusion.

Une nouvelle preuve que la presse écrite n’a pas sa place dans l’univers concurrentiel et compétitif du jeu vidéo en général et de l’eSport en particulier ?

Pourtant le Journal de l’eSport offre des prestation de qualités avec une impression soignée, un format agréable et, surtout, un contenu extrêmement intéressant et maitrisé, qui a en plus le mérite de s’intéresser à des marchés plus intimistes, comme celui du jeu de combat, ou de parler de jeux moins vendeurs, en comparaison avec les autres médias qui ont largement tendance à se contenter d’un ou deux types de jeux et des stars du segment.

Mais les règles du jeu sont immuables et si un projet ne trouve pas de modèle économique stable il est voué à disparaître ou à se transformer, et il est bien dommage que les publicitaires n’aient pas souhaité prendre le risque du long terme...

En misant sur un format aussi riche et au contenu aussi pointu, il est évident pour moi que l’équipe derrière le Journal de l’eSport visait un projet de longue haleine, voué à questionner toujours plus un secteur encore jeune et objet de toutes les convoitises commerciales et marketing. Un point de vue plus mature et peut-être avec le recul nécessaire pour tirer les leçons des erreurs passées et à venir.

Vous le sentez que j’étais abonnée ? :D

Je ne peux à présent que souhaiter bonne continuation aux membres du Journal de l’eSport et croiser les doigts pour qu’ils reviennent avec un nouveau projet, sans doute sous un autre format, mais avec un contenu toujours aussi intéressant.

En attendant je vous invites à commander le dernier numéro directement sur le site, par curiosité, par collectionnite aiguë, par esprit de contradiction ou juste parce que vous connaissez déjà et partagez une certaine idée de l’eSport...

Djianne

Rédactrice en chef de BrainRoster et présidente de BrainToaster. Particularités : grande maîtrise de la caféine en intraveineuse, -12 en diplomatie, pond environ 10 idées banco à la minute.

Vos réactions