Le 12 juillet 2017 et la Neutralité du net

Par Djianne / 12 juillet 2017

Aujourd’hui va peut-être enfin marquer les esprits suffisamment pour que la lutte pour la neutralité du net dépasse les frontières intimistes entre lesquelles elle végète depuis quelques années.

Pour comprendre le pourquoi du comment du 12 juillet 2017 il faut remonter en avril dernier, lors du discours de Ajit Pai, Président de la FCC (Federal Communications Commission) aux Etats-Unis, lors duquel il a publiquement annoncé sa volonté de revenir sur Title II, une section du Communications Act qui permet au gouvernement américain de surveiller tous les fournisseurs d’accès à internet (Internet Service Provider en anglais), afin de veiller à ce qu’ils traitent tous les services en ligne de manière égale, sans discrimination, limitation ni interférence, qu’importe l’expéditeur, le destinataire, le type, le contenu, l’appareil, le service ou l’application, ce qui forme la base de ce que l’on appelle la neutralité du net.

En revenant sur cette décision qui date de 2015, la FCC permettrait ainsi aux F.A.I. de discriminer les services.

Un F.A.I. pourrait par exemple ralentir votre connexion à Netflix pour vous amener à utiliser son service ou celui d’un concurrent avec une meilleure connexion, ou encore faire payer un supplément aux sites qui souhaiteraient toucher une plus grande audience... bref pour résumer cela reviendrait à faire d’internet une offre à la carte comme sur le câble.

Le 18 mai 2017 a donc eu lieu le vote de la FCC au regard de la question de la neutralité du net et de ce fameux Title II, et comme on pouvait s’y attendre, la FCC a décidé de revenir sur la décision de 2015 qui oblige les fournisseurs d’accès à Internet à traiter tous les services en ligne de manière égale. Sa décision, prise par deux voix contre une, ouvre de fait le chantier du détricotage de la neutralité du net qui va se dérouler sur plusieurs mois.

Suite à cette décision extrêmement agressive, les défenseurs de la neutralité du net ont appelé les citoyens à réagir en masse afin de défendre leur liberté sur internet et organisé entre autre une journée de mobilisation et d’actions ce mercredi 12 juillet 2017.

le choix d’une bonne photo est important...(merci Numerama)

De nombreuses personnalités publiques, comme Tim Berners-Lee ou John Oliver et sociétés bien connues du web se sont d’ores et déjà engagées pour cette journée de défense de la neutralité du net : Netflix, PornHub, Twitter, Mozilla, Creative Commons ou encore Amazon... et la semaine dernière ce sont les géants Google et Facebook qui annonçaient leur participation à la mobilisation générale. Une surprise de poids pour cette journée qui marque sans doute le début d’une lutte sans merci avec un gouvernement bien décidé à faire rentrer internet dans le rang.

Pour mieux comprendre l’impact et les conséquences de ce recul de la neutralité du net, je vous invites à aller voir le site de VPNMentor qui a réalisé une infographie qui résume fort bien le problème et dont je me suis inspirée pour cet article.

Certains argueront que cela ne nous regarde pas puisqu’il s’agit de lois américaines, mais pensez-vous sérieusement que si cela passe là-bas et que la neutralité du net est finalement achevée sur l’autel du néocapitalisme, cela ne va pas nous revenir dans la tronche dans les mois ou années qui suivront ? Personnellement j’ai déjà choisi mon camp.

Soutenez l’action << ICI >>

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Cette licence ne s’applique qu’au contenu original de BrainRoster et pas aux articles ou sources extérieures citées qui restent propriétés de leurs auteurs.

Djianne

Rédactrice en chef de BrainRoster et présidente de BrainToaster. Particularités : grande maîtrise de la caféine en intraveineuse, -12 en diplomatie, pond environ 10 idées banco à la minute.

Vos réactions