La réalité virtuelle - Notre avenir

Par Rédaction BrainRoster / 24 février 2016

Le marché de la réalité virtuelle (VR) n’en est qu’à ses débuts et si certains restent sceptiques face à cette nouvelle technologie, d’autres en revanche investissent énormément dans le potentiel de la VR qui pourrait bien impacter plus de domaines qu’on ne le pense.

Pour beaucoup, la réalité virtuelle n’est qu’un nouveau gadget du jeu vidéo, à l’instar de la 3D pour le cinéma. Pourtant, les investisseurs voient bien plus loin qu’une simple application dans le jeu vidéo.
Pouvant offrir d’incroyables possibilités dans des domaines variés, comme la santé, le domaine militaire, l’immobilier ou encore le cinéma, la réalité virtuelle est vue pour certains investisseurs comme une révolution qui impactera le monde tout autant que l’a fait l’ordinateur ou l’arrivée du téléphone mobile.

Ainsi, la banque d’investissement Goldman Sachs prédit que la combinaison de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée pèsera 80 milliards de dollars en 2025, s’imposant comme la nouvelle grande plateforme informatique. Ces 80 milliards de dollars équivalent à l’importance actuelle du marché des ordinateurs ont de quoi appâter largement les investisseurs pour la création de nouveaux marchés juteux.

Rappelons que Facebook a sorti 2 milliard de dollars pour l’achat d’Oculus Rift et Wevr vient d’annoncer, pour 25 millions de dollars, ce qui pourrait bien être le nouveau YouTube de la réalité virtuelle.
Bien que les prix des équipements de la réalité virtuelle semblent pour l’instant la restreindre à un petit public, le temps fera en sorte d’apporter des prix bien plus attractifs et le jeu vidéo saura largement populariser cette technologie, qui en fait déjà rêver certains.

Pouvant avoir des applications variées, la réalité virtuelle est déjà utilisée ou pensée pour bien d’autres domaines que le jeu vidéo. L’armée britannique a déjà investi 590 000 euros dans l’achat d’un simulateur de parachutisme utilisant principalement la réalité virtuelle.
L’immobilier tourne aussi ses yeux vers la réalité virtuelle. Imaginez-vous pouvoir découvrir une dizaine d’appartements, comme si vous y étiez, dans un seul et même endroit, en moins d’une après-midi, alors qu’il en faut autant pour visiter un seul appartement.

La santé y voit aussi un potentiel gigantesque pour les applications médicales. Son utilisation dans la simulation de chirurgies, permettant aux chirurgiens de s’entraîner dans les meilleures conditions ou encore le traitement sécurisé de phobies, ne sont que de maigres exemples de son potentiel médical. On peut parler aussi de la récente levée de fond de la startup MindMaze, à hauteur de 100 millions de dollars, pour le développement d’interfaces virtuelles permettant aux personnes victimes d’accidents cardio-vasculaires ou d’amputés de pouvoir utiliser le monde informatique sans peine, via des capteurs de mouvements et d’activités cérébrales, mais surtout grâce à une interface virtuelle via VR.

Plus largement, la réalité virtuelle ouvre grand les portes de l’essayage de produits à distance, de visite de musées, lieux éloignés, encore existants ou détruits, voir même de lieux fictionnels. Disney a d’ailleurs offert aux fans de la galaxie lointaine, très lointaine, la possibilité de la visiter en réalité virtuelle.

Il n’est pas fou de croire en un futur proche où la population portera des lunettes de réalité virtuelle ou augmentée, semblant parler seule, dans un autre monde imperceptible. La réalité virtuelle a largement le potentiel pour s’imposer comme la prochaine grande révolution technologique populaire, car elle possède une caractéristique spécifique, elle accélère les choses. Grâce à la VR, de nombreuses choses seront facilitées, accélérées : visiter un lieu, s’entraîner dans un simulateur ou encore voir un film ou jouer à un jeu vidéo. L’important éventail de domaine d’application fait que cette technologie va se nourrir très vite et de façon importante de différents domaines, qui permettront de populariser rapidement la technologie, d’améliorer son hardware et de baisser les prix.

La réalité virtuelle ne peut pas être vue que pour son application dans le jeu vidéo, elle possède un potentiel qui peut changer la face de nombreux domaines et marchés. Encore à ses balbutiements, les investisseurs ne peuvent que profiter de ce large potentiel pour miser à fond sur la réalité virtuelle, tant qu’il reste encore de nouveaux marchés à forger. A l’instar du PC ou du téléphone portable, la réalité virtuelle pourrait modifier grandement notre réalité ...réelle.

 [2] http://www.realite-virtuelle.com/

Article rédigé par Dr. Monkey

Rédaction BrainRoster

L’Equipe de rédaction de BrainRoster au service des rédacteurs paresseux.

Vos réactions