E3 2017 - Conférence PLAYSTATION (Sony)

Par Djianne / 16 juin 2017

Mardi 13 juin 3h du matin c’était au tour de Sony d’entrer dans l’arène avec sa conférence Playstation.
Habitué de l’exercice et en général plutôt bon, le constructeur japonais devait faire face à la concurrence Microsoft qui avait officiellement lancé sa console nouvelle génération deux jours plus tôt.

J’ai pu lire ici et là que beaucoup furent déçus de la prestation nippone, s’attendant sans doute à une ou plusieurs révélations dont Sony a le secret, et ainsi faire face aux nouveautés du constructeur américain.

Personnellement je trouve le bilan assez injuste pour une console qui a d’ores et déjà atteint l’âge de la maturité et qui caracole largement en tête des ventes.

Cette conférence n’était certes pas transcendante, mais Sony a fait le taf et consolidé une line-up qui fait des envieux. C’est l’heure de la sagesse pour la PS4 qui a encore de quoi nourrir les gamers affamés. Tour d’horizon.

"It’s all about games"

Eut-il fallu y voir un pied de nez à Microsoft ? Toujours est-il que la première intervention de Shawn Layden sur la scène de l’E3 a eu pour thème les jeux, la 4K, l’HDR et la VR.
Alors que le constructeur US s’est vanté pendant toute sa conférence sur la puissance et la 4K, Sony arrive est énonce un constat simple : eux ils délivrent déjà depuis 2013 et en plus ils ont des jeux.
Ça c’est fait.

La conférence s’est ouverte sur Uncharted The Lost Legacy avec une cinématique à faire pâlir Hollywood. Spin-off de Uncharted, cet épisode totalement indépendant aura pour héroines les personnages de Chloé Frazer et Nadine Ross.

On enchaîne avec un add-on pour Horizon Zero Dawn : The Frozen Wilds qui semble fort sympathique.

Puis c’est au tour de Days Gone de se montrer dans une vidéo de gameplay. Je ne fut point séduite, mais il en faut pour tous les goût dit-on.

Capcom affiche ensuite un Monster Hunter World absolument hideux. je vais sans doute finir lapidée mais sans déconner qu’est ce que c’est que ces animations d’un autre âge ! (je fus reniée par ma velue moitié pour ces propos ...)

La minute "hypounette" avec le trailer d’annonce du remaster de Shadow of The Colossus. Ce jeu ne pourra qu’être bénéfique à la génération pan-pan t’es mort mdr...Les autres savent.

Un petit trailer de Marcel VS Capcom Infinite pour les amateurs. Si si il y en surement.

La seconde minute "hypounette" avec le trailer de Call of Duty WWII qui lorgne sur les plates-bandes de Battlefield 1 en revenant à la source. Le trailer envoyait du pâté en tout cas.

Arrive ensuite le quart d’heure VR parce que oui, Sony il a de la VR lui avec des jeux expressément créés pour ça (Shawn Layden ne l’a pas dit mais je suis sûre qu’il l’a pensé très fort) :

  • Skyrim (bon ok pas celui-la )
  • Starchild (dont j’ai trouvé la D.A et l’univers fort joli et intriguant)
  • The Inpatient (parce que flipper en VR c’est mieux)
  • FFXV Monster of the Deep (l’instant WTF avec une simulation de pêche en boys band)
  • Bravo Team (parce que le pan pan en VR c’est mieux)
  • Moss (un peu de poésie dans ce monde de brutes)

God of War fait alors son entrée remarquée et fort hypée avec une longue cinématique entrecoupée de gameplay. Cratos a vieilli, il a une barbe de hypster mais je ne lui dirais jamais en face... Sans doute l’un des jeux les plus attendus de 2018.

la hype toujours, enfin pour moi en tout cas, qui attend beaucoup de Detroit Become Human, avec une vidéo de présentation du système de choix multiples qui vous permettra d’écrire votre propre histoire (ou presque, j’imagine qu’il doit y avoir quelques passages obligés). Toujours pas de date par contre et déjà le deuxième E3 pour le nouveau bébé de Cage.

Je fus ensuite agréablement surprise par la vidéo de Destiny 2 qui m’a donné envie (là était la surprise). Très "warhammeresque" dans le style.

Shawn Layden revient un petit coup pour faire des bisous à tout le monde et le bonus de clôture fut pour Spiderman avec une vidéo de gameplay pour nous montrer l’étendue des possibilités offertes par le système de combat ; L’action pure semble en tout cas au rendez-vous avec des scènes dignes de Fast and Furious 8.

Et ainsi s’acheva la conférence Playstation.

Analyses de comptoir

Etant donné que j’en ai déjà beaucoup dit en introduction cela va être rapide.
Sony n’a pas mis le feu à l’E3 cette année mais il a présenté une line-up solide, de vraies exclues et rassuré sur sa capacité à délivrer du contenu sur une console qui a déjà 4 ans.
N’oublions pas une volonté certaine de se maintenir au top de la VR en ajoutant des jeux dédiés à son catalogue et pas uniquement des versions VR de jeux sortis un an avant.

C’est l’âge de la maturité pour la PS4 qui domine de toute façon déjà complètement le marché et pourtant, au vu de ce qui a été présenté à cet E3 2017, je ne pense pas que l’on puisse déjà l’envoyer prendre sa retraite.

Djianne

Rédactrice en chef de BrainRoster et présidente de BrainToaster. Particularités : grande maîtrise de la caféine en intraveineuse, -12 en diplomatie, pond environ 10 idées banco à la minute.

Vos réactions