E3 2017 - Conférence Bethesda

Par Djianne / 13 juin 2017

Lundi 12 juin 2017, 6h du matin Bethesda entrait dans la course des conférences E3 avec un programme efficace même si peu surprenant. Résumons ces 40 minutes vidéo-ludiques.

J’ai personnellement apprécié la méthode "full vidéo Bethesdaland" avec peu d’interventions pour nous vendre un truc quelconque. Ce fut court, certes, mais efficace, avec peu de blabla et beaucoup d’images, même si on ressent le manque cruel de gameplay.

Le moment gênant se situant en début de conférence avec la vidéo "Bethesda familly", nous avons pu rapidement passer à autre chose.

Bethesda attaque le show avec la VR pour Doom et Fallout 4. Du réchauffé donc question jeu, et question intérêt je résumerais simplement en disant que je suis une grande septique de la VR dans le jeu vidéo, à ce niveau de développement de la technologie en tout cas.

La suite n’emballe pas beaucoup plus avec The Elder Scrolls Online qui débarque sur Switch pour son extension Return to Morrowind.

L’annonce suivante a eu l’effet d’une mauvaise blague puisque Bethesda lance sa plateforme de monétisation des mods et DLC payants : CREATION CLUB.
Pas vraiment une surprise en soi et même une bonne nouvelle pour les joueurs console. Cette nouvelle fonctionnalité va permettre aux moders (qu’ils soient officiels ou non) de mettre à disposition de tous joueurs des mods et autres contenus pour les jeux Bethesda et de les vendre contre des crédits (sans doute à acheter/vendre contre de l’argent virtuel avec, soyons fou, un pourcentage pour Bethesda au passage ?)
La plateforme sera lancée cet été.

Arrive ensuite TES Legend - Heroes of Skyrim. Un jeu de stratégie à base de carte à la Gwent sorti en 2016. Vu le succès de ce type de jeu actuellement Bethesda aurait tort de se priver d’exploiter un peu plus sa licence. La légende continue donc...

Paf petit détour par Skyrim pour annoncer son arrivée sur Switch avec en petite surprise l’amiibo Link compatible pour du contenu in game et la possibilité de jouer en motion gaming. Nintendo ratisse large !

Suit le très alléchant trailer de Dishonored - Death of the Outsider qui débarquera le 15 septembre 2017. A noter que cet épisode est totalement indépendant des deux premiers opus et ne nécessitera donc pas d’avoir acheté l’un ou l’autre. Sympa.

Un petit tour du côté de l’esport avec Quake et l’annonce d’une nouvelle arène et du World Championships avec un cash prize de 1 million de dollars. Ce tournoi annoncé légendaire aura lieu lors de la QuakeCon le 26 août 2017.

L’ambiance change rapidement pour virer creepy avec le surprenant trailer d’Evil Within 2 dont la sortie est prévue le 13 octobre prochain.
Surprenant car personnellement je n’ai absolument pas retrouvé le grain et la D.A si particulière du premier opus et cette suite qui n’en est manifestement pas tout à fait une en terme de scénario, lorgne sans honte du côté de chez Silent Hill.
Pas que cela me déplaise étant ultrafan de la série, mais tout de même, ça se voit un peu là non ?

Le dernier jeu présenté, et pas des moindre, fut Wolfenstein II - The New Colossus avec une trèèèèès longue cinématique nous présentant un univers dystopique dans lequel les nazis dominent les Etats Unis et le retour de BJ Blazkowicz qui va une nouvelle fois tenter de sauver le monde. C’est beau, c’est chaud, c’est violent et y’a même des mechas. C’est "banana" même qu’il a dit Pete Hines.

Et ainsi s’acheva la conférence Bethesda E32017...

Analyses de comptoir

Question hype il faudra donc repasser, sauf peut-être pour Wolfenstein II, mais Bethesda a fait son job avec ce qu’il avait puisqu’il n’y a pas de nouveau Elder Scrolls. Ça lorgne et ça grappille un peu partout histoire d’attirer le chaland mais la line-up reste tout de même assez famélique même si qualitative.. Bethesda quoi.

L’éditeur semble également vouloir jouer à fond la carte de la réalité virtuelle sur des choix de jeux somme toute assez surprenants. Pourquoi pas avec l’effet curiosité, même si j’ai du mal à croire que la VR puisse permettre de grosses sessions pour un Fallout qui demande beaucoup d’heures de jeu ou de garder le rythme pour un jeu aussi dynamique et survitaminé que Doom. Je suis curieuse des retours mais ça sent l’effet gadget.

Djianne

Rédactrice en chef de BrainRoster et présidente de BrainToaster. Particularités : grande maîtrise de la caféine en intraveineuse, -12 en diplomatie, pond environ 10 idées banco à la minute.

Vos réactions